Notre Maître

Tsutomu Kamohara est né en 1950 dans la ville de Saga, dans l’île de Kyushu. Plus tard, en 1960, sa famille vient s’installer à Kobe. dès son plus jeune âge, il s’intéresse beaucoup à la pratique du sumo et il rêve de devenir professionnel.

 

En avril 1969, il entre à l’université d’Osaka, en sciences économiques, où il commence à pratiquer le karaté dans l’équipe universitaire sous la direction de Tani Chojiro Senseï, fondateur du style Shukokai. Son entraîneur de l’époque est alors Kusano Kenji, qui formera plus tard sa propre école sous le nom de Kusano Ha Shito Ryu. 

  

En 1970, Kamohara Senseï est présenté à Nambu Yoshinao, alors en visite avec quelques-uns de ses élèves français au Japon. il est tellement impressionné par le haut niveau technique de Nambu Senseï qu’il fait le long voyage en France pour aller s’entraîner avec lui.

 

Il devient capitaine de l’équipe de karaté de l’Université des Sciences Economiques d’Osaka en 1972, une nomination qui sanctionne le meilleur des pratiquants.

En 1973, il fait partie de l’équipe de Kumite du Japon pour une tournée en Europe avec Tani Senseï et Kusano Sensei.

  À partir de novembre 1973, il vient s’installer en France pour s’entraîner directement avec Nambu Sensei et Tsukada Ryozo Senseï.

  Puis, en décembre 1974, c’est la rencontre avec Suzuki Yasuhiro Senseï, alors directeur technique pour le Shukokai Union Europe. C’est également le début d’une longue et fructueuse amitié. Avec lui s’entraînent également Omi Naoki et Tomiyama Keiji.

Durant cette période, il enseigne à Paris, puis entre 1976 et 1981 à Paris et à Saint-Malo où il s’installe et forme de nombreuses ceintures noires qui essaiment son enseignement en France, animant également de nombreux stages à Bruxelles et à Paris avec Suzuki Senseï. Puis, il viendra s’installer à Chartres, où il réside désormais.

Malheureusement, 1981 marque l’année où Suzuki Senseï retourne au Japon. Omi et Tomiyama forment leur propre style qu’ils appellent Kokufan. Kamohara Senseï décide néanmoins de continuer ses recherches de son côté avec son groupe d’élèves et d’approfondir sa connaissance du Budo.

1989 amène un nouveau tournant dans sa carrière. Il rencontre alors Yamada Haruyoshi Senseï, un des Grands Maîtres à l’époque de la Shukokai Union au Japon. Ce dernier lui fait une telle impression qu’il décide de venir s’entraîner directement avec lui et d’aider au rayonnement de son organisation en Europe.

À la mort de Tani Senseï, c’est Yamada Sensei qui présidera la Shukokai Union, qui change également son nom en Shito-Ryu Shukokai Karate Do Union.

En 1999, il est cofondateur de la Shito-Ryu Shukokai Union Europe, dont il est depuis lors directeur technique.


Biographie Sensei Kamohara par shuko-Chartres